Add news
March 2010
April 2010
May 2010June 2010July 2010
August 2010
September 2010October 2010
November 2010
December 2010
January 2011
February 2011March 2011April 2011May 2011June 2011July 2011August 2011September 2011October 2011November 2011December 2011January 2012February 2012March 2012April 2012May 2012June 2012July 2012August 2012September 2012October 2012November 2012December 2012January 2013February 2013March 2013April 2013May 2013June 2013July 2013August 2013September 2013October 2013November 2013December 2013January 2014February 2014March 2014April 2014May 2014June 2014July 2014August 2014September 2014October 2014November 2014December 2014January 2015February 2015March 2015April 2015May 2015June 2015July 2015August 2015September 2015October 2015November 2015December 2015January 2016February 2016March 2016April 2016May 2016June 2016July 2016August 2016September 2016October 2016November 2016December 2016January 2017February 2017March 2017April 2017May 2017June 2017July 2017August 2017September 2017October 2017November 2017December 2017January 2018February 2018March 2018April 2018May 2018June 2018July 2018August 2018September 2018October 2018November 2018December 2018January 2019February 2019March 2019April 2019May 2019June 2019July 2019August 2019September 2019October 2019November 2019December 2019January 2020February 2020March 2020April 2020May 2020June 2020July 2020August 2020September 2020
News Every Day |

L’image des États-Unis à son plus sombre au Canada en près de 20 ans

L’opinion que se font les Canadiens sur les États-Unis a chuté à son plus bas niveau en près de 20 ans, selon un sondage international qui montre que la perception globale des États-Unis a chutée à son plus bas niveau depuis près de deux décennies.

Dans son rapport, publié mardi, le Pew Research Center, montre que seulement 35 % des Canadiens ont une perception positive des États-Unis, soit le plus bas niveau enregistré depuis 2002, année où cette organisation a commencé à nous poser ce genre de question.

La perception défavorable canadienne n’est pas exclusive. L’image positive des États-Unis est tombée à une médiane de 34 % dans les 13 pays interrogés par les enquêteurs. Seul un quart des Allemands et moins d’un tiers des Français perçoivent favorablement les États-Unis.

Dans un seul pays, la Corée du Sud, une majorité de la population a encore une opinion favorable des États-Unis.

Toutefois, malgré les perceptions négatives, le Pew Center estime que les citoyens dans les 13 pays interrogés n’ont pas nécessairement renoncé aux États-Unis. Ils veulent toujours que les États-Unis jouent un rôle de leader sur la scène internationale.

Le sondage Pew Global Attitudes a été réalisé de juin à août auprès de 13 273 personnes en Australie, Belgique, Canada, Danemark, France, Allemagne, Italie, Japon, Corée du Sud, Espagne, Suède, Royaume-Uni et Pays-Bas. La partie canadienne du sondage a été réalisée par téléphone entre le 15 juin et le 27 juillet et comporte une marge d’erreur de 3,7 points de pourcentage, 19 fois sur 20. (iStock)

Un déclin des perceptions qui n’est pas nouveau

Depuis 2002, les enquêtes Pew Global notent un déclin des perceptions positives des États-Unis dans le monde.

Le Dr Richard Wike, directeur de l’enquête Pew, déclare « Ce que nous avons constaté dans nos sondages au cours des dernières années, c’est que de nombreuses personnes dans le monde entier voient les États-Unis se défaire de leur position de leader dans les affaires mondiales, et cela a eu un impact négatif sur ce qu’ils pensent du pays ».

Cela dit, la perception favorable des Canadiens par exemple à l’égard des États-Unis a fortement chuté en 2017 alors que la confiance dans le leadership de Donald Trump s’effondrait, selon le Pew Center.

« Au cours des plus de trois ans qui se sont écoulés depuis l’entrée en fonction de M. Trump, les opinions ont lentement évolué, mais en 2020, les États-Unis auront la cote la plus basse au Canada depuis que le Pew Research Center a commencé à y effectuer des sondages il y a près de deux décennies ».

Seuls 20 % des 1 037 Canadiens interrogés dans le cadre du sondage ont exprimé leur confiance en Donald Trump, la plus faible note présidentielle jamais enregistrée par Pew au Canada et une chute abrupte par rapport au soutien de 83 % à Barack Obama en 2016.

Les Belges sont ceux qui ont le moins confiance – seuls 9 % d’entre eux ont déclaré avoir confiance dans Donald Trump.

C’est au Japon où les opinions par rapport à lui sont les plus favorables avec un quart des Japonais qui dise lui faire confiance. À l’opposé, moins d’un Britannique sur cinq fait confiance au président américain, et seulement 41 % disent avoir une opinion favorable du pays. (AP)

Quatre ans de Donald Trump, puis une pandémie

Selon l’enquête internationale, non seulement le mandat de Donald Trump à la Maison-Blanche est-il à la source de l’image ternie des États-Unis, mais sa gestion de la pandémie de la COVID-19 a noircie considérablement les perceptions globales par rapport aux États-Unis.

Les États-Unis ont enregistré plus de 6 millions de cas et près de 200 000 décès dus à la COVID-19. Avec moins de 5 % de la population mondiale, ce pays enregistre 20 % de tous les décès.

Une majorité écrasante des citoyens dans les 13 nations interrogées (84 %) déclare que les États-Unis ont mal géré le coronavirus et seulement 16 % disent avoir confiance dans l’occupant de la Maison-Blanche.

« Dans aucun des pays étudiés, plus d’un cinquième des personnes interrogées pensent que les États-Unis ont au moins fait un assez bon travail pour lutter contre le virus, et une médiane de seulement 15 % des 13 pays interrogés considère que la gestion du virus par ce pays est efficace », déclare le Pew Center.

Sur les 83 % de participants canadiens qui n’ont pas été impressionnés par la réponse américaine, 57 % l’ont jugée « très mauvaise » et 26 % « assez mauvaise ».

LISEZ AUSSI: Frontière fermée, isolement obligatoire : 90 % des Canadiens approuvent

Malgré la satisfaction des Canadiens envers certaines décisions gouvernementales, près de la moitié estime que le pire de l’épidémie de la COVID-19 reste « certainement » ou « probablement » à venir. (Brendan McDermid/Reuters)

EN COMPLÉMENT

Sondage : la pandémie divise les Américains, mais rapproche les Canadiens

Sondage au pays : nous craignons de plus en plus d’être infectés

Sondages d’opinion : la pandémie n’a rien d’exagéré et elle va s’aggraver



Read also

California’s rent strike: Who pays and how it works

4 dead, 4 injured in Anambra multiple accident

An Easy to Use Lever Corkscrew Pairs Well With Almost Any Bottle of Wine



News, articles, comments, with a minute-by-minute update, now on Today24.pro




Today24.pro — latest news 24/7. You can add your news instantly now — here